Pendant la navigation et les manœuvres

« Le capitaine est seul maître à bord après Dieu » …

ou l’armateur selon le cas. Cette maxime reflète une vérité première dans la marine qu’elle soit à voile ou à moteur : il n’y a qu’un chef, s’il invite à discuter, on discute, s’il donne un ordre, on l’exécute (et s’il s’est trompé, il en est responsable).

C’est la condition « sine qua non » de l’efficacité et la sécurité du navire et de ses passagers.

Si vous êtes amenés à participer aux manœuvres, un responsable vous sera désigné qui vous expliquera quoi faire et quand.

Que vous soyez équipier d’un jour ou simple passager vous devrez accepter la discipline du bord qui vous sera détaillée avant d’appareiller.

Ainsi notamment : si vous n’avez rien de particulier à faire, ou si vous avez achevé ce qui vous été assigné, de préférence restez assis sans gêner afin de permettre aux membres d’équipage d’avoir une bonne visibilité.

Pendant les manœuvres, non seulement vous observerez la règle qui précède, mais en outre, vous resterez silencieux ou parlerez doucement afin de permettre à tous d’entendre les ordres : le pont fait seize mètres de long et il n’est pas toujours facile de s’entendre, surtout quand on ajoute le bruit du vent, des vagues, des voiles.

Tout au long de la journée, buvez beaucoup pour ne pas vous déshydrater. Réserver l’alcool pour le soir. Modérément.